Message du ministre fédéral des Affaires étrangères, M. Sigmar Gabriel, à l’occasion de la fin du Ramadan (Aïd-el-Fitr)

Ornement Agrandir l'image (© Colourbox) Les musulmans du monde entier célèbrent ces jours‑ci la fin du ramadan. Je leur souhaite à toutes et à tous mes meilleurs vœux à l’occasion de l’Aïd-el-Fitr, la fête de rupture du jeûne.

C’est un mois très particulier qui s’achève pour la communauté musulmane, un mois de jeûne, de recueillement et d’attachement à la société. Le Ramadan représente des relations avec les semblables fondées sur le respect ainsi qu’un soutien apporté aux plus démunis. Il représente également des rencontres entre les hommes et le dialogue interreligieux.  

Il y a quelques semaines, j’ai invité de nombreux religieux musulmans, mais aussi des représentants d’autres religions, à une première conférence sur la responsabilité des religions à l’égard de la paix. Cette rencontre a mis en relief le potentiel de paix inhérent aux religions. C’était un signe porteur d’espoir.

Puisse la fin du mois de jeûne être une occasion de nous engager tous ensemble, musulmans et autres croyants, pour la paix et la tolérance ! Je vous souhaite, ainsi qu’à vos familles, un heureux Aïd-el-Fitr.

BM Sigmar Gabriel

BM Sigmar Gabriel